Peut-on être saint aujourd'hui ?

 

 

 

Bien sûr. C'est même l'idéal de tout chrétien. Attention cependant. Etre saint ne signifie pas terminer sa vie dans un calendrier mais ressembler à Dieu qui est vraiment saint : "Saint, Saint, Saint le Seigneur !" proclament les croyants à la messe. Il est Amour, nous dit saint Jean. Il s'agit donc d'aimer. Si nous voulons savoir ce que cela signifie, regardons Jésus. Il est le modèle de tous les saints. Pour aimer comme lui, laissons-nous envahir par l'Esprit qu'il nous a envoyé.

 

Souvent les saints sont représentés en prière. Pourtant, être saint ce n'est pas passer toute sa vie dans une église, mais vivre avec amour sa vie de tous les jours. C'est près de Dieu que les saints ont trouvé la force de vivre ainsi jusque dans les moindres détails.

 

Etre saint, c'est chercher Dieu tout au long de sa vie – en aimant tous ceux qu'il met sur notre route. Il peut y avoir des faux pas, des marches en arrière et même des chutes. L'essentiel est de toujours repartir, de se relever, de faire confiance.

 

Certains chercheurs de Dieu sont plus connus. Ils sont proposés comme modèles à tous les chrétiens. Tant d'autres sont inconnus, mais sont tout aussi saints. Peut-être en connaissons-nous dans nos familles, dans nos villages, parmi nos proches…

 

Un jour, une petite fille regardait des vitraux dans une église. On lui explique les personnages, la vierge Marie, Saint-Joseph, sainte  Thérèse… Quelques jours plus tard, elle est dans un groupe de catéchismes. On demande aux enfants s’ils savent ce qu’est un saint. Elle a aussitôt cette réponse merveilleuse : « c’est quelqu’un qui laisse passer la lumière ». C’est vrai la lumière et l’amour de Dieu doivent pénétrer en nous au plus profond de nos vies. C’est ainsi que le Seigneur veut faire de nous des saints.