Adorer

 

 

 

Aujourd'hui, , on "adore" la crème au chocolat et bien d'autres choses. C'est une manière de dire qu'on les apprécie. On oublie alors que ce mot est réservé à Dieu seul. Il est donc nécessaire de remettre ce terme à sa juste place.

 

Dans l'Évangile de saint Matthieu, nous voyons les mages se mettre en route pour "adorer" l'enfant de Bethléem. Eux qui sont des étrangers, des païens, se mettent à genoux devant lui. Ils s'inclinent le visage contre terre. C'est ce qui se pratiquait devant les rois et les grands personnages. Mais Jésus est bien plus qu'un roi ; il vient de Dieu ; il est le Fils de Dieu. 

 

Les croyants, chrétiens, juifs et musulmans, n'adorent que Dieu seul. Nous, chrétiens, nous adorons le Dieu unique, Père, Fils et Saint Esprit. Nous le reconnaissons comme notre Maître et nous l'aimons plus que tout.