Les chiens tout à coup s'arrêtèrent et se couchèrent sur la neige

 

 


Dans un camp de déportés en Ukraine, durant la seconde guerre mondiale, un matin vers 10 heures, 2.000 prisonniers occupent la grande place du camp de concentration, en carré sous la mitraillette. Le chef, Naplouef  fait amener au centre dix frêles religieuses en chemises, et pieds nus : "Citoyennes, signez le reniement de votre foi ou vous serez changées en blocs de glace dans vingt minutes. »

 


"Notre conscience ne nous le permet pas." - "Bien, dit Naplouef, nous avons tout le temps." Les Sœurs s'agenouillent sur la neige et récitent le Chapelet à haute voix. Une demi-heure passe, et les Sœurs prient toujours à genoux dans la neige.
Naplouef n'y tenant plus s'écrie : "Si dans cinq minutes, vous ne signez pas, nous lâchons les chiens sur vous". Les Sœurs, alors, d'une voix forte, entonnent le Credo. Naplouef fait lâcher les chiens en direction des Sœurs qui continuent à chanter.

 


Mais à deux mètres de distance, les chiens tout à coup s'arrêtent et se couchent sur la neige comme des moutons. Alors, une immense clameur s'élève des rangs des prisonniers, comme un puissant cri de délivrance : "Miracle ! Miracle ! Gloire aux Soeurs héroïques ! Honte à leurs bourreaux !"

Stella Maris, Fribourg, Suisse