Plus que dans ses autres lettres, Paul invite ses lecteurs à la joie. Pourtant, ni lui ni les Philippiens ne sont épargnés par les difficultés. Mais Paul refuse la morosité et le découragement. Il a totalement confiance en Dieu, il ne basse jamais les bras. Il témoigne toute sa reconnaissance en ce Dieu plein d'amour. Voilà une lettre à lire quand on est découragé.

Cette épître de la joie, alors que Paul est en résidence surveillée, est illuminée par de très beaux textes sur la prière, la communion fraternelle, les progrès de l'Evangile, et même les sacrifices consentis au nom de Jésus Christ.

L'apôtre donne un enseignement sur la personne du Christ et le sens de son incarnation en tant que Fils de Dieu. Il exhorte les chrétiens à vivre dans l'unité et l'humilité. Il les invite à avoir pour le Christ un amour aussi passionné que le sien.

Il termine sa lettre en remerciant les chrétiens pour l'aide matérielle qu'ils lui ont apportée à plusieurs reprises