Evangile de Marc


L'évangile de Marc est court, 16 chapitres. Il suit la vie de Jésus depuis son baptême donné par Jean jusqu'à sa mort et sa résurrection. Dès le départ, il donne la clé de son récit : "Bonne Nouvelle de Jésus Christ, Fils de Dieu." Mais pour éviter tout malentendu, cette identité ne pourra être révélée qu'après la mort et la résurrection de Jésus.

Tout au long de son ministère, Jésus manifeste la venue du Royaume de Dieu ; il guérit les malades, fait de nombreux miracles. Et pourtant, il se tient loin des foules qui le cherchent. Il demande aux malades qu'il a guéris de n'en parler à personne, ceci pour éviter toute mauvaise interprétation. Il ne veut pas s'imposer comme un roi à la manière des grands de ce monde.

Il rassemble régulièrement des auditeurs privilégiés, en particulier ses disciples. Mais il leur reproche souvent de ne rien comprendre à son enseignement.

L'évangile de Marc insiste beaucoup sur l'autorité de Jésus et sur la liberté dont il fait preuve dans ses discours et ses comportements. Jésus est libre de pardonner, de guérir, de passer par-dessus les interdits sociaux, de rencontrer qui il veut (lépreux, pécheurs, publicains…) Il reste libre de s'opposer aux traditions religieuses perverties. Son but, c'est d'aider ceux qui le rencontrent et l'écoutent à découvrir une authentique libération. En agissant ainsi, il provoque de graves oppositions qui le conduiront jusqu'à la mort. Mais celle-ci n'aura pas le dernier mot.

La tradition chrétienne voit dans l'évangile de Marc l'écho de la prédication de Pierre. Devenu compagnon de Paul, il nous est connu par les Actes des Apôtres. Tout au long de son récit, il donne une large place aux faits qui concernent Pierre : vocation des Apôtres, guérison de la belle mère de Pierre, départ de Capharnaüm, profession de foi de Pierre, épisode du jeune homme riche…

Deux versets clés :
Au début : "Bonne Nouvelle de Jésus Christ, Fils de Dieu." (Marc 1. 1)
A la mort de Jésus : "Cet homme était vraiment fils de Dieu." (Marc 15. 39)
Entre les deux, Jésus impose le secret. Celui-ci ne sera dévoilé qu'à la lumière de la résurrection

 

Une présentation vidéo