La demeure de Dieu

 

 

Jésus vient de chasser un démon. Il veut le salut de tous les hommes. Tout l'Évangile nous dit qu'il est venu chercher et sauver ceux qui étaient perdus. Nous sommes tous appelés à être la "demeure de Dieu". Le démon ne doit pas y avoir sa place.

 

Mais aujourd'hui comme autrefois, ils sont nombreux ceux et celles qui refusent le Christ. Nous vivons dans un monde qui n'en veut plus. Mais quand on chasse le religieux, il revient au galop sous sa forme la plus perverse : ésotérisme, magie, voyance… c'est le règne des gourous. Et quand on rejette celui qui est l'AMOUR, c'est la montée de l'égoïsme, la haine, la violence, les persécutions. Nous en avons de trop nombreux exemples dans l'actualité.

 

En ce jour, nous entendons la parole du Seigneur : "Convertissez-vous et croyez à l'Évangile"… Notre cœur est fait pour Dieu. Il ne sera en paix et dans la joie que si nous permettons à Dieu et à Dieu seul, d'y faire sa demeure." (Missel Kephas)

 


 

7 octobre : Notre Dame du Rosaire

 

En cette fête du Notre Dame du Rosaire, la liturgie nous propose l'Évangile de l'annonciation. C’est l’instant divin qui bouleversa l’humanité : L’ange Gabriel se rendit chez Marie pour lui annoncer qu’elle avait été choisie pour être la mère de son Fils. Marie répond librement : « Je suis la servante de Seigneur, qu’il me soit fait selon votre parole. »

 

Nous aussi nous sommes tous choisis par Dieu pour incarner sa bonté, sa tendresse, sa justice. Il a besoin de nos mains pour continuer les siennes. Il a besoin de nos lèvres pour prononcer ses paroles. L’Esprit Saint nous inspire. Il a besoin de nos yeux pour voir la souffrance humaine et la soulager. Quelle que soit la question qu’il nous pose, il nous invite à lui dire « oui ». A l’instant où nous disons oui, l’amour surgit comme un ras de marée emportant tout sur son passage. C’est une aventure magnifique qui commence. Il n’y a pas de plus grand honneur que d’être les serviteurs de l’amour.

 

Acceptions-nous  la venue du Christ en nous et dans notre vie ? De notre oui dépendra notre futur éternel et la subite transformation de notre esprit et notre quotidien. Porter Dieu en soi et l’offrir au monde a pour conséquence une joie que nul ne peut nous ôter.

 

Comme la Vierge Marie, Quel que soit notre âge et notre état de santé, Dieu nous confie une mission. Il a besoin de nous et de notre accord. Ne craignons pas : Cette mission est tournée vers le bonheur, le nôtre et celui des hommes. Vivre sous le regard de Dieu c'est savoir que l'on avance avec Jésus et Marie sur un chemin grandiose. Ce chemin nous conduit là où ils sont déjà, dans le ciel de bonheur et de gloire. C'est là qu'ils nous attendent…