Jeudi 3 novembre : Joie au ciel pour un seul pécheur qui se convertit.

 

 

Testes bibliques : Lire

La brebis perdue… la pièce perdue… la joie de retrouver… Jésus s'adresse aux chefs religieux de son temps ; ces derniers n'avaient que du mépris pour les pécheurs de mauvaise réputation. Il fallait éviter de les fréquenter. Nous-mêmes, nous pouvons avoir tendance à rejeter celui qui a fauté ; on l'enfonce dans son passé et on ne lui laisse aucune chance.

 

Mais Dieu n'est pas ainsi. Jésus se présente comme le bon berger qui tient à chacune de ses brebis. Elles sont son bien le plus précieux, même la petite folle qui n'en fait qu'à sa tête. Il part à sa recherche jusqu'à ce qu'il la retrouve.

 

C'est important pour Dieu de retrouver les pécheurs et de les ramener à lui. Ils sont sa propriété ; ils lui appartiennent. Ils sont tous ses enfants au même titre que chacun de nous. Actuellement, ce sont des troupeaux entiers qui sont en perdition. Jésus veut les sortir du danger et de la mort éternelle.

 

Aujourd'hui le Christ nous rappelle qu'il est venu chercher et sauver ceux qui étaient perdus. Il veut nous associer tous à cette mission. Réjouissons-nous avec lui pour un seul pécheur qui se convertit.