25 novembre : Les bourgeons qui annoncent l'été de la résurrection

 


Textes bibliques : Lire


Les lectures de ce jour voudraient nous préparer non à la fin du monde mais à la fin des "petits mondes" dans lesquels nous nous sommes installés. Nous vivons dans l'illusion du définitif. En fait, nous évoluons dans le provisoire. Il faut si peu de choses pour que tout bascule dans notre vie : la mort d'un être cher, la perte d'un emploi, un accident, une maladie grave, un échec. Nous ne sommes même pas sûrs de lendemain. L'appel du Seigneur à la vigilance est à prendre au sérieux.

 

Mais être vigilant ne veut pas dire sombrer dans le pessimisme et se résigner. L'évangile nous invite au contraire à une attente optimiste. Quand Jésus adresse ces paroles aux siens, il est à quelques jours de sa Passion. Et il annonce l'été de la résurrection pour lui et pour le monde. "Quand les branches du figuier deviennent tendres, quand les bourgeons éclatent, vous savez que l'été est proche. De même, le jour approche où le Royaume de Dieu se réalisera dans sa plénitude. "

 

Alors oui, restons éveillés ! Les bourgeons qui annoncent l'été sont bien là. Le message de l'évangile ne cesse de bourgeonner même si cela ne fait pas la une des médias. "Un arbre qui tombe fait plus de bruit que toute la forêt qui pousse." Préparons de tout notre cœur, dès maintenant, ce Royaume d'amour, de justice et de paix où Dieu veut rassembler tous les hommes dans une réconciliation universelle en Jésus Christ.