24 novembre : Garder l'espérance quand tout va mal

 

 

Textes bibliques : Lire

 

Beaucoup ont du mal avec les textes apocalyptiques. Mais les contemporains de Jésus en étaient très friands. Actuellement beaucoup les utilisent pour annoncer des prophéties de fin du monde avec des détails plus terrifiants les uns que les autres. Nous ne devons pas les suivre car ils ne parlent pas au nom de Dieu. Ils ne représentent qu'eux-mêmes.

 

Certes les catastrophes causées par les hommes sont bien réelles. De très nombreux chrétiens sont affrontés à la violence, aux persécutions. Les guerres font des ravages. Mais nous chrétiens,  nous ne devons pas baisser la tête en signe d'écrasement : c'est Jésus lui-même qui nous le demande : Quand ces événements arriveront, redressez-vous et levez la tête car votre rédemption approche".

 

Il ne faut pas lire les apocalypses comme des catastrophes mais comme des messages en période de catastrophe. Ils s'adressent à des chrétiens déjà persécutés. Les paroles du Christ sont appel à l'espérance : tenez bon; le mal, la violence, les persécutions n'auront pas le dernier mot. C'est l'amour qui triomphera.