LE BAPTEME DU SEIGNEUR

 

 

Textes bibliques : Lire

 

Un jour une maman disait: « Moi, je veux que mes enfants aient le même baptême que Jésus. C’est vraiment d’une logique imbattable. Mais il faut quand même préciser qu’il y a entre ces deux formes de baptême une différence radicale. Celui que proposait Jean Baptiste avait pour but de préparer à la venue du Messie. C’était le signe que l’on voulait se convertir et se purifier.

 

Or voilà que Jésus arrive et se mêle à cette foule de pécheurs pour demander le même baptême qu’eux. Et pourtant, il n’a aucun péché à se faire pardonner. Il n’a donc pas besoin de faire cette démarche de purification. Mais il a voulu être au milieu des hommes pécheurs qui supplient Dieu de les apaiser. En entrant dans l’eau, il est entièrement pur de tout péché ; il en ressort porteur du péché du monde. C’est une manière de dire qu’il se laisse plonger au plus profond de notre condition humaine pour nous ramener à Dieu.

 

Cette bonne nouvelle est confirmée par un événement important. Dans son évangile, Matthieu nous dit que lorsque Jésus a été baptisé, les cieux se sont ouverts et la voix du Père s’est faite entendre : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé en qui j’ai mis tout mon amour. » Depuis très longtemps, les hommes de l’Ancien Testament cherchaient à comprendre le silence de Dieu. Certains le voyaient comme un châtiment. D’autres y voyaient la patience de Dieu qui ne veut pas sévir (Isaïe 57/11). Dans les deux cas, ce silence de Dieu était la conséquence du péché d’Israël.

 

Mais maintenant la communication entre Dieu et son peuple est rétablie. Le geste accompli dans ce baptême nous fait regarder vers l’eau mais la révélation principale vient du ciel. Cet Évangile d’aujourd’hui nous dit que, nous aussi, nous sommes les enfants bien-aimés du Père. C’est une bonne nouvelle qui nous remplit de joie et d’espérance.

 

Concrètement, on peut dire que le baptême de Jésus l’a plongé dans le péché et la misère de l’homme. Le baptême chrétien c’est exactement le contraire. Il nous fait plonger dans l’amour de Dieu qui est Père, Fils et Saint Esprit. Et il nous fait entrer dans une grande Famille qui s’appelle l’Église.

 

Cette bonne nouvelle qui donne un sens à notre vie, nous ne pouvons pas la garder pour nous seuls. Le baptême chrétien c’est le point de départ d’une nouvelle étape, c’est un engagement à la suite du Seigneur, un appel à être missionnaires. Ce cadeau de Dieu c’est comme une lumière qu’il nous faut communiquer pour qu’elle éclaire le monde entier.