Fête de la Sainte Famille

 


Textes bibliques :  Lire


L 'Évangile de ce jour nous montre une famille unie et solidaire autour de l'enfant qu'il faut protéger à tout prix. En cette nuit, à Bethléem, elle dort du repos des justes. Mais à Jérusalem, le roi Hérode ne dort pas. Pour lui, c'est la nuit de la conspiration. Il ne veut pas de rival. Il a peur de ce nouveau roi qu'on vient de lui annoncer et il cherche à le faire périr.

 

La folie meurtrière n'est pas du seul fait d'Hérode. Nous la retrouvons tout au long des siècles, en Europe et dans divers pays du monde. Dans tous les cas, les familles sont les premières victimes de la convoitise et des affrontements politiques. Comme Marie et Joseph, beaucoup doivent fuir à l'étranger s'ils veulent protéger leur vie et celle de leurs enfants. Et dans le pays qui les accueille, ils deviennent des exclus, des "sans papier". Mais à travers eux, c'est aussi le Christ qui est là. Tout ce que nous faisons pour le plus petit d'entre les siens, c'est à lui que nous le faisons. C'est sur notre amour pour ces petits que nous serons jugés.

 

Marie et Joseph font partie de ces petits et de ces pauvres. C'est à eux que Dieu a confié le trésor le plus inimaginable, son propre Fils bien-aimé, celui qui est de toute éternité le reflet de sa splendeur. Pour veiller sur un tel trésor, nous aurions pris des précautions, nous aurions engagé des gardes du corps ou installé des systèmes de surveillance. Mais Dieu ne fait rien de tout cela. Ce n'est pas dans ses habitudes. Il s'est confié à un homme et une femme pauvres et aux mains nues. Comme nous le dit saint Paul, la puissance de Dieu se déploie dans la faiblesse humaine.

 

C'est ainsi qu'en venant dans notre monde, Jésus a voulu faire partie d'une famille humaine. Il y a connu des joies, des souffrances et es épreuves comme dans toutes les familles de la terre. Mais plus tard, il nous dira qu'il fait partie de la grande famille de Dieu qui est Père, Fils et Saint Esprit. Et ce qui est encore plus extraordinaire, c'est qu'il est venu pour nous y faire entrer. Comme le disait le pape Jean-Paul II, "il a donné Dieu aux hommes et les hommes à Dieu". Au jour de notre baptême, nous sommes devenus enfants de Dieu. Nous avons été immergés dans cet océan d'amour qui est en lui. Et nous avons été appelés à nous mettre en marche vers ce monde nouveau que Jésus appelle le Royaume de Dieu.
Que toute notre vie soit habitée par la présence du Seigneur ; qu'elle soit imprégnée de sa Parole et de son amour pour que nous puissions en témoigner auprès de tous ceux et celles que nous croisons sur notre route.