Nous avons joué de la flûte

 

Textes bibliques : Lire

Tout au long de ce temps de l'Avent, nous lisons des Évangiles qui nous parlent de la venue de Jésus. Aujourd'hui, nous sommes interpelés sur l'accueil que nous lui réservons. Cette venue a été préparée par Jean Baptiste : il s'est fait traiter de "possédé". Quant à Jésus, il était considéré comme un "ivrogne".

 

Jean Baptiste prêchait un baptême de conversion. De son côté, Jésus donnait sa priorité aux petits, aux classes marginalisées. Il a nourri des foules, guéri des malades. On a refusé de l'accueillir.

 

Dans le monde d'aujourd'hui, cela n'a guère changé : c'est toujours la même mauvaise foi ; les messages de paix sont boudés ; les nations rivalisent les unes avec les autres. Nous assistons à un appauvrissement moral et physique. On crée un climat défavorable à l'accueil de l'Évangile.

 

Mais rien ni personne ne peut arrêter la proclamation de la Parole de Dieu. Cette Parole doit être lumière dans ce monde où le mal semble régner. "Le Seigneur vient : allez à sa rencontre ! C'est lui le prince de la paix".